lundi 28 mars 2016

La malédiction de Shakespeare


Voilà la photographie de l'épitaphe qui coiffe la tombe de Shakespeare (d'autres images ici) sise dans l'église de la Sainte-Trinité à Stratford-upon-Avon. 

La traduction donne à peu près ceci: Mon ami, pour l'amour de Jésus, abstiens-toi de creuser la poussière enfermée ici. Béni soit celui qui épargne ces pierres. Et maudit soit celui qui déplace mes os. 

Eh bien quelqu'un a dû souffrir quelque part parce que dernièrement, selon une nouvelle parue il y a quelques jours (ici), on a découvert que dans cette tombe, d'après des études au scanneur laser, Shakespeare a perdu la tête!

Peut-être était-ce un comédien qui voulait jouer le rôle de Hamlet comme le veut l'image devenue cliché du jeune homme torturé tenant dans ses mains un crâne... Dans ce cas, quel crâne a le plus d'intérêt que celui du génie dramatique? 

Aucun commentaire: