mardi 16 février 2016

Une nouvelle politique culturelle pour 2017

La ministre Hélène David, lors de l'annonce 
(Photographie de Jacques Nadeau, Le Devoir, illustrant l'article mentionné plus bas)

Un article du Devoir publié hier sous la plume de Stéphane Baillargeon nous apprenait que le gouvernement libéral actuel s'achemine vers une nouvelle politique culturelle (vingt-cinq ans après la dernière digne de ce nom) pour 2017... mais qu'entretemps, de nombreuses consultations seront menées dans différentes régions du Québec dont le Saguenay-Lac-Saint-Jean. 

Tous les détails (pour suivre l'évolution du projet, déposer un mémoire, etc.) se retrouve sur le site du MCC, ici

Une réflexion s'impose donc.

Personnellement, en tant que directeur mais aussi et surtout en tant que créateur, cette annonce me questionne. À quoi servira-t-elle, cette nouvelle politique culturelle? Reconnaître l'apport des nouvelles technologies? Reconnaître l'importance de la médiation culturelle? De l'animation? Reconnaître l'importance de l'art à l'école? De la diffusion? 

Mais bien sûr. Cela va de soi. Tant que ça reste des outils et non des fins en soi.

Ce qui m'intéresse le plus, c'est qu'est-ce qui sortira pour les créateurs (sans se perdre dans les projets novateurs et les multiples détours énoncés plus haut)? Qu'est-ce qui sera décidé pour les soutenir dans leur pratique régulière? Comment les pouvoirs culturels seront-ils (re)distribués? Quelle place la culture en région aura-t-elle? Quelle place les créateurs locaux auront-ils dans celle-ci? Quels efforts seront consentis pour ne pas qu'elle sombre dans un sous-genre folklorique sans plus?

Les débats qui s'annoncent seront à suivre!

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Comme toi Dario, je me questionne sur les orientations et aboutissants de cette nouvelles politique. On en vient à ne plus savoir où donner de la tête. On a besoin de soutien, on poursuit notre démarche, on rempli demandes après demandes, on doute.
Nouvelles technologies (intéressant en soi, mais est-ce primordial?); multiculturalisme (oui, mais quand on se sent déjà tellement isolé. On a qu'à voir comment les médiats nationaux nous perçoivent); la médiation, EH...nous en faisons tous depuis longtemps déjà, alors...
Guylaine Rivard

Société d'art lyrique du Royaume a dit…

Exactement.