dimanche 14 février 2016

«Un trio de farces médiévales» [Carnet de mise en scène]

Cette année, le Théâtre 100 Masques plantera sa production estivale ailleurs qu'à la Salle Murdock (qui reçoit la compagnie, chaque année, depuis le mois de juillet 2001!). En effet, le spectacle à venir se tiendra dans l'enceinte du bâtiment 1912 de la Pulperie de Chicoutimi. Une nouveauté qui a de multiple avantages! 

Foire paysanne par Peter Balten

Cette fois, c'est vers le répertoire farcesque du Moyen-Âge que nous nous tournerons en présentant non pas une mais bien trois de ces oeuvres d'auteurs anonymes! Une verve théâtrale sans pareille. Des situations efficaces. Une virulence et une charge comique qui n'a rien à envier aux humoristes d'aujourd'hui. Des siècles d'expérience qui prouvent que la bêtise humaine ne change pas... un point commun avec la plupart de nos théâtres d'étés antérieurs.

Le choix s'est porté vers les textes suivants (que nous ne ferons pas dans la langue de l'époque... bien que les versions actualisées tentent de conserver le plus possible la forme et la syntaxe des phrases): La farce du pâté et de la tarte où deux compères affamés trouvent - et mal leur en prend! - chez le pâtissier du coin ce qu'il leur faut pour se sustenter; La farce du cuvier où femme et mari ne font pas nécessairement bon ménage; La farce du pet où qui sème le vent récolte la tempête!

Une production qui sera assurément marquée par le physique et rythmique des comédiens! 

Aucun commentaire: