dimanche 14 septembre 2014

Au théâtre, cette semaine! [Du 14 au 20 septembre 2014]


C'est à Oscar Wilde que revient, cette fois, de se questionner sur les différents activité théâtrales qui se tiendront au cours de la prochaine semaine... 

17 septembre 2014 (mercredi)
Et tous les mercredis qui suivent...
La Tour à Bière (Chicoutimi), 20h
Entrées: 3$

C'est le retour de la LISE (Ligue d'improvisation de Saguenay et des environs) et de ses meilleurs joueurs (il y a du bon potentiel). Pour plus d'informations, mieux vaut suivre la page de l'événement!

Du 17 au 20 septembre 2014 (du mercredi au samedi)
Représentations jusqu'au 4 octobre 2014
Salle Pierrette-Gaudreault (Jonquière), 20h
Entrées: 31$ / 18$ étudiants
Réservations: 418-542-5521 ou via leur site internet

Le Théâtre La Rubrique présente sa nouvelles création, Peroxyde, du prolifique Simon Boulerice, dans une mise en scène de Christian Fortin. Julie Rochon, jeune patineuse artistique au sourire singulier, nous raconte la vie en février 2010 : Joannie Rochette vient de remporter une médaille aux Jeux de Vancouver quelques jours après le décès de sa mère, alors qu’à Montréal, Linda Rouleau, 54 ans, employée de Caisse populaire, vient elle aussi de perdre sa maman. Au vertige de son deuil s’ajoute le fait que son mari, Alain, s’intéresse de moins en moins à elle à mesure que le culturisme prend de la place dans son horaire. C’est sans doute pourquoi Linda fréquente de plus en plus son coiffeur, Pierre-Luc, changeant la couleur de ses cheveux – et quelles couleurs! – à un rythme ahurissant. Mais derrière tous ces effondrements, la vie se réorganise de façon inattendue. (À noter que cette année, comme projet pilote, pour ceux qui se promènent en autobus, il y aura une navette qui gravira la montagne!)

Du 17 au 20 septembre 2014 (du mercredi au samedi)
Dernière semaine de représentations!

Salle Murdock (Chicoutimi), 20h
Entrées: 22,50$ / 17,50$ étudiants
Réservations: 418-698-3000 poste 6561 ou via lien Facebook


Le Théâtre du Faux-Coffre présente Barabbas dans la Passion - Les origines du premier Clown Noir, une grandes aventure qui n'avait pas vraiment revue la couleur des planches depuis sa création (si ce n'est qu'une ou deux représentations scolaires). Les Clowns noirs, fraîchement sortis de prison, découvrent de vieux documents retraçant la vie du tout premier clown noir, Barabbas, et décident d'en faire un spectacle. Sans le savoir, cette décision aidera à donner à Barabbas la réputation de criminel qu'on lui connaît aujourd'hui, comme quoi les gestes que nous posons sans réfléchir peuvent, dans certains cas exceptionnels, influencer à la fois le passé et le futur. Certains appellent ça de la magie; les Clowns noirs appellent ça du théâtre. (À l'époque de la création - et à l'époque où j'étais un peu plus prolixe sur ce blogue! - j'avais écrit ce billet.)

Du 18 au 20 septembre 2014 (du jeudi au samedi)
Représentations jusqu'au 27 septembre 2014
Atrium (150 rue Racine E, Chicoutimi), 19h30
Entrées: 20$ / 15$ étudiants
Réservations: 418-376-2887 ou via lien Facebook

La Maison des Artistes (j'en ai parlé ) présente Le Voisin de (texte et mise en scène) Marilyn Bouchard. De jeunes gens soumis à la loi de l'attraction se retrouvent pris-au-piège de leur environnement. À travers leurs fabulations et leurs névroses, ils sont à la recherche de l'amour mais prennent tous les mauvais moyens pour y arriver. Cette comédie déjantée joue sur les limites entre l'imagination et la réalité, entre les mondes qu'on se crée et ceux qui existent, et ne manque pas d'interpeller le public face aux questions sur les relations, le contact humain et l'isolement où notre individualisme nous enferme. Une comédie dramatique de situation, d'incommunicabilité, mais surtout d'amour qui ne manquera pas de faire rire, réfléchir et soupirer. J'ai vu... et j'ai bien l'intention d'écrire quelque chose sur ce spectacle.

Ça clôt pas mal la semaine théâtrale. Évidemment, il se peut que j'oublie quelques trucs... alors si c'est le cas, on peut me le faire savoir en  m'écrivant. 

Aucun commentaire: