mardi 29 juillet 2014

La Maison des Artistes


Il y a quelques semaines, paraissaient sur les sites d'offres d'emploi, les fils d'actualité des réseaux sociaux et les boîtes courriels, un appel de candidatures pour comédiens en vue d'une production de la Maison des Artistes, Le Voisin, tenue à compter du 14 août (jusqu'au 27 septembre),

Une apparition toute aussi soudaine qu'intrigante... un OVNI dans un petit milieu où tout le monde connaît tout le monde. Alors qu'est-ce? Qui sont-ils?

Voici.

Sur la page Facebook de l'organisme, on dit: Fondée en 2013, La Maison des Artistes est un organisme sans but lucratif ayant pour mission de développer la nouvelle dramaturgie dans une optique sensorielle et avant-gardiste. Notre désir est de rendre le théâtre plus accessible et percutant en immergant le public à l'intérieur même du processus créatif afin de lui faire ressentir de manière personnelle et unique l'histoire racontée. De cette manière, nous enrichissons la réflexion qui se doit de soutenir tout bon texte et renforçons l'identification du public afin de se rapprocher le plus possible de la catharsis.

Cette compagnie - portée par Marilyne Bouchard (qui a grandi à Roberval) et Nicolas Dupuis, tous les deux venus du Baccalauréat spécialisé en Art Dramatique de l'Université de Moncton - en est à sa seconde saison (cette même production a été jouée l'an passée à Montréal avec une autre équipe), sans avoir encore d'attaches à un lieu précis. Le Saguenay? Peut-être. Rien n'est encore fixé. Chose certaine, les deux fondateurs ont choisi le terme Maison parce qu'ils voulaient vraiment créer un lieu de rencontres et d'enrichissement pour tous les artistes. Un endroit communautaire et chaleureux, ou les artistes et amis aiment venir se retrouver.

Donc, pour revenir à la pièce...  Le Voisin a été écrit et mis en scène par Marilyn: De jeunes gens soumis à la loi de l'attraction se retrouvent pris-au-piège de leur environnement. À travers leurs fabulations et leurs névroses, ils sont à la recherche de l'amour mais prennent tous les mauvais moyens pour y arriver.


Cette comédie déjantée joue sur les limites entre l'imagination et la réalité, entre les mondes qu'on se crée et ceux qui existent, et ne manque pas d'interpeller le public face aux questions sur les relations, le contact humain et l'isolement où notre individualisme nous enferme. 

Une comédie dramatique de situation, d'incommunicabilité, mais surtout d'amour qui ne manquera pas de faire rire, réfléchir et soupirer.


Elle sera présentée ici, au Saguenay, avec une nouvelle équipe de comédiens, dans un local de L'Atrium, sur la rue Racine. Pour réserver une place, il faut soit passer par la page Facebook de l'événement (ici), soit par téléphone, au 418-376-2887.

Aucun commentaire: