mercredi 30 juillet 2014

Éphémérité de la scène... selon Théophile Gautier


Aucun commentaire: