mercredi 4 juin 2014

Le théâtre selon Ostermeier


J'aime bien la philosophie théâtrale de Thomas Ostermeier, metteur en scène allemand... une philosophie qui me parle! Elle est rapportée ici par Sylvie Chalaye dans l'introduction d'un entretien qu'elle a eu avec lui (publié dans la collection Mettre en scène chez Acte Sud-Papiers en 2006):

Homme de contact et de rencontres, Thomas Ostermeier est très attentif aux acteurs, il se passionne même pour ce qu'il définit comme «le mystère» du jeu. Mettre en scène, pour lui, c'est accompagner les acteurs sur un chemin et construire avec eux un itinéraire physique et émotionnel. Sa conception du théâtre met le corps et l'acteur au centre de ses préoccupations avant tout très dynamiques, voire cinétiques. La corporéité de l'acteur et ce qu'il déploie dans l'espace est essentiel. C'est pourquoi, après avoir inscrit cette dynamique dans une matérialité spatiale et sociale très précise, il travaille en priorité sur le déplacement des corps. Le choix de l'espace est déterminant, il structure le sens de la mise en scène et la poétique qu'il construit autour du texte. [...] Un autre aspect de son travail porte sur l'ambiance sonore et les prolongements acoustiques des rencontres de l'acteur avec l'espace. L'action doit se voir et s'entendre; le théâtre s'adresse à tous les sens pour Ostermeier et doit même atteindre une vraie densité de sollicitations sensorielles.

Aucun commentaire: