mercredi 7 mai 2014

Du son...


Encore une fois, lors de ma dernière mise en scène ( la dernière production du Théâtre Mic Mac, Au Champ de Mars), je me suis dit qu'il me fallait réfléchir au son, à la trame sonore de cette pièce... et finalement, rien. 

J'ai quand même écrit, dans mon cahier de notes, différentes possibilités: de bruitages, d'effets sonores, de pièces musicales. J'ai même préparé un  CD avec des pistes à tester en répétition. Mais rien.

Je n'arrive pas à m'intéresser au travail de conception sonore... non pas que je trouve cela inutile - loin s'en faut... il y a de véritables artistes de la conception sonore! - mais son côté artificiel, tout porteur d'émotion soit-il, n'arrive pas à m'accrocher. 

En bout de ligne, je termine toujours par n'assumer que le son concret, le bruit intrinsèquement lié à la scène: les pas sur le plancher (d'où peut-être mon intérêt pour les dits planchers!), le mobilier, les accessoires... ou encore - ô plaisir suprême! - la musique jouée directement par un musicien et/ou un orchestre.

J'aime que le rapport au son en soit un de cause à effet. J'aime le son induit (voire même conduit!) par l'interprète. J'aime le son vivant. 

Aucun commentaire: