jeudi 27 mars 2014

Du rythme sur la scène...


«Rythmé» 
ne signifie pas nécessairement
«rapide». 
Pour moi, ça signifie plutôt que, 
sur le plan visuel, 
le spectateur 
est presque toujours sollicité.

Éric Jean (dans un entretien publié dans le programme de la pièce Les Enfants du Sabbat, adaptation d'un roman du même titre d'Anne Hébert, au Trident, en 2005, dont il signait la mise en scène).
 

Aucun commentaire: