vendredi 21 février 2014

Grrr.

Le plaisir de diriger une compagnie qui offre de la formation, c'est d'avoir un atelier de programmé un vendredi matin, à 8h30... et de devoir le prendre en charge à pied levé pour remplacé une animatrice absente. 

Donner un atelier d'une heure, à vingt enfants, sans préparation, sans filet.

Merci, les camps d'été, pour m'avoir constitué une banque d'ateliers pour faire face à toute épreuve! C'est dans des moments comme ça qu'on se rend compte que finalement, j'en connais beaucoup, de ces exercices... 

Et c'est comme ça qu'en un peu moins de cinq minutes, je me construis un plan d'action dynamique et diversifié qui donnera de bons résultats... 

Aucun commentaire: