vendredi 14 février 2014

«Au champ de Mars»... [Carnet de mise en scène]


Nous reprendrons, à compter de demain matin (et pour les six prochaines fins de semaines), au Théâtre Mic Mac, les répétitions d'Au champ de Mars de Pierre-Michel Tremblay après un long arrêt d'un peu plus d'un mois... le temps de mettre en scène la plus récente opérette de la SALR. 

Quand nous avons mis le projet sur la glace (enfin, façon de parler... parce que depuis, il y a eu de nombreuses rencontres de leur côté, pilotées par Sonia Tremblay qui m'assiste) nous en étions à la mise en place d'une ébauche de mise en scène. Maintenant, il nous faut revenir sur l'ensemble du travail et peaufiner, fignoler, préciser, polir, détailler... tant l'interprétation que la mise en espace, la dynamique et la rythmique des scènes, le rapport au public. 

Cette pièce est somme toute intimiste (donc toute en nuances) et, par son contexte scénique (ce long couloir), elle se construira sur un mouvement qu'il nous faut inscrire dans le temps et dans l'espace. Parlant d'espace... Voici où il en est (photographie de Christian Roberge):


À partir de demain, donc, le labeur reprend. Avec intensité et, je l'espère, avec le plaisir de la rigueur et de l'engagement.

Comment rendre cette pièce concrètement? Comment faire passer ce texte, ce discours? Comment lui donner, scéniquement, une force d'impact? Comment le rendre percutant? Comment marquer les tensions (elles sont nombreuses!) et les utiliser comme pivots? Comment bâtir des images fortes, peu importe l'angle de vue? Telles sont les questions que nous aurons à aborder dans les jours à venir!

Aucun commentaire: