mardi 22 octobre 2013

Avoir du temps.


L'une des choses que je trouve les plus éprouvante, dans le milieu théâtral, est d'avoir à composer avec des horaires strictes... ne serait-ce que pour s'assurer que tout le monde soit disponible en même temps! Des horaires qui se font parfois longtemps à l'avance... Des horaires qui bloquent des parties entières dans les agendas... sans laisser de marge de manœuvre pour répondre aux aléas de la vie (ou pire! de la création!).

Il serait parfois si bien de pouvoir entamer un projet sans avoir d'échéance. Juste entrer en salle de répétition quand l'inspiration et l'envie l'exige... et laisser le temps, entre deux séances, de décanter, prendre du recul, réfléchir.

Ne pas avoir la pression d'arriver à un produit fini en un nombre pré-déterminé de rencontres. Travailler jusqu'à la pleine satisfaction... et n'attendre que celle-ci pour donner une série de représentations...

Avoir une troupe. Un lieu. Une salle. Et des moyens financiers le permettant... 

Ah, la belle utopie.

Aucun commentaire: