vendredi 20 septembre 2013

Les principes généraux du maquillage

Sacha Guitry, dans le film Le Comédien

Voici quelques principes généraux du maquillage (eh oui, ça se trouve!) glanés dans un petit ouvrage tout simple, Comment se maquiller (dans la collection Jeux, Tréteaux et Personnages), publié en mai 1937 sous les plumes avisées de Suzanne et Albert Savry... 

Donc...

Principes généraux:

  • On «en met» toujours trop: plus grand est l'art de l'acteur, plus réduite est sa palette.
  • Étudier son visage pour ne pas appliquer de lignes ni de volumes arbitraires, mais toujours selon la conformation naturelle.
  • Le rouge grossit.
  • Plus on le met bas plus il vieillit.
  • Le gris-bleu, le bleu et le bistre, creusent.
  • Le noir fait trou.
  • Le bleu voisinant avec le jaune = vert.
  • Le gras ne prend pas sur le sec.
  • Assortir la nuance de la poudre à la couleur du fond de teint.
  • Des sourcils noirs rapprochés et placés bas près de l'oeil, durcissent la physionomie.
  • Amincir les lèvres, c'est enlever à la physionomie de la générosité.
Viennent ensuite, pour clarifier et donner plus de profondeur à ces quelques constats (!), tout une série de recommandation pour atteindre une certaine perfection:
  • NE PAS cacher le jeu des muscles du visage sous une trop grande épaisseur de fond de teint.
  • NE PAS arrêter le maquillage au bas du visage comme un masque.
  • NE PAS oublier d'étendre légèrement la couleur jusque sur le lobe de l'oreille, ni de la fondre à partir du masque avec la poudre du cou.
  • NE PAS maquiller le cou au fond de teint ni au blanc gras, la poudre suffit.
  • NE PAS poudrer clair sur foncé [...], ni foncé sur clair.
  • NE PAS poudrer isolément le nez plus clair que l'ensemble du visage.
  • NE PAS poudrer avant d'avoir achevé le maquillage aux fards gras.
  • NE PAS écraser la poudre de riz par la brosse douce qui sert seulement à enlever le surplus.
  • NE PAS se servir de la patte-de-lapin pour appliquer le fard sec, c'est le rôle de la houpette.
  • NE PAS étendre le rouge des lèvres jusqu'aux commissures.
  • NE PAS entièrement cercler l'oeil avec le crayon: effet de lunettes à éviter.
  • NE PAS chercher le vieillissement par un grillage de raies qui prétendent en vain figurer les rides.
  • NE PAS confondre le comique, même très poussé, d'une comédie, avec celui d'une farce.
  • NE PAS, si l'on joue une silhouette ou un petit rôle d'utilité, essayer d'attirer l'attention ou de faire rire par une exagération de maquillage ou autre.

Aucun commentaire: