mardi 27 août 2013

Un lieu de création habité...


Dans mes toutes récentes déambulations barcelonaises, je me suis retrouvé dans ce petit théâtre (dont l'affiche, dans la ruelle, me plaît beaucoup) - enfin, dans la cour intérieure de ce petit théâtre! -qui est devenu, en quelque sorte, l'alcôve parfait pour prendre une bière après quelques kilomètres au compteur. 


Car bien que fermé (dans le sens de pas de spectacles) lors de mon passage, ce petit endroit (minuscule!) accueille quotidiennement les badauds. De l'après-midi au soir, les passants emplissent les petites tables bancales de ce jardin où trône cet arbre gigantesque... 

Et ce fait le rend d'autant plus intéressant.

Voici donc un lieu de création définitivement bien branché sur son quartier... ainsi que le définit (dans un français acceptable bien qu'un peu tordu) son site webAntic Teatre est l'un des référents de la scène indépendante actuelle. Un centre de ressources des arts multidisciplinaires, consacré à l'exposition et soutien à la recherche, la création, la production, la promotion et la diffusion des arts scéniques et visuels. Compromis dans la recherche de nouveaux langages du corps, nouvelles dramaturgies et les nouvelles technologies; cirque, clown, théâtre d'objets; les nouveaux développements de la musique, les arts visuels et la littérature, la pensée sociale, culturelle, politique d’une pensée contemporaine. Appuie les jeunes créateurs et émergents, ainsi que les artistes indépendants expérimentés non consolidés, et à ceux qui ont une longue carrière et reconnue. Les portes de l’Antic Théâtre sont ouvertes tous les jours de l'année comme lieu de rencontre et d'échange pour les membres, voisins, public et artistes. Son but est de dynamiser la vie du quartier et la diffusion du modèle socio-culturel dans lequel il croit. Il a une salle polyvalente, un jardin, une terrasse avec bar et connéxion wifi.

Et j'imagine que les soirs de spectacles (j'aurais bien aimé pouvoir assister à l'un de leurs nombreux projets intriguant qui semblent verser dans le théâtre performatif), quand la fête bat son plein à l'extérieur, une affiche lumineuse est là pour remettre un peu d'ordre sur ce parterre:


Voilà le genre d'endroit qui fait défaut à Ville Saguenay (mais qui, dans l'esprit et l'atmosphère, pourrait peut-être se rapprocher du Côté-Cour): un endroit où se côtoie quotidiennement une population d'un quartier, les touristes et ses artisans... Un endroit d'échange et de repos, de réflexions et de conversations...

Un théâtre dans la cité dont l'ambition dépasse les seuls soirs de représentations.

Aucun commentaire: