lundi 19 août 2013

Nouvelle acquisition!


Comme lecture de vacances (si on peut appeler ça comme ça), je me suis tapé La scène et les tréteaux - Le théâtre de la farce au Moyen Âge (ouvrage publié chez Paradigme en 2004) qui réunit divers articles de fond  sur le sujet écrit par Michel Rousse, médiéviste réputé pour ses recherches sur le théâtre de cette époque.

Si le sujet peut être parfois un peu ardu (il s'agit là, après tout, du travail d'un éminent spécialiste), il est fort intéressant de lire son opinion (très différente) sur l'idée généralement admise du théâtre médiéval (les fameuses mansions) et sur l'émergence de la farce en occident. Il revient aussi sur ce qui apparaît, entre le théâtre romain et La farce de Maître Pathelin, comme un trou de près de huit siècle dans l'histoire du théâtre... 

Outre cette dimension socio-historique, un large pan de cet ouvrage (et c'est le plus intéressant!) se penche sur la construction de l'espace théâtral... principalement du tréteau. De sa constitution et de son mode de fonctionnement tout de conventions, de son rapport au public et de son rapport à l'objet. 

Comme j'aime beaucoup ces espaces simples (dont l'espace de la dernière production du Théâtre 100 Masques... raison, d'ailleurs, pour laquelle j'avais commandé ce bouquin...) il est fort à parier que ce sera là une sources non négligeables de billets pour les semaines à venir!

Aucun commentaire: