vendredi 23 août 2013

«La Fille du Tambour-Major»... [Carnet de mise en scène]


Parmi les nombreux projets qui m'occuperont au cours de la présente année, il y a cette seconde expérience de mise en scène au sein de la Société d'Art Lyrique du Royaume qui proposera, en février prochain, La Fille du Tambour-Major d'Offenbach, une opérette historique (franco-italienne!) fort intéressante... heureux mélange d'invraisemblances et d'imbroglios dignes des romans Harlequin et des soaps américains! Mais j'y reviendrai subséquemment.

Pour le moment, nous en sommes (l'équipe de direction qui accueille sa nouvelle directrice artistique - présentée dans cet article du Progrès-Dimanche - et l'équipe de création) encore à définir les grandes lignes esthétiques de cette production à venir. 

Et c'est la raison pour laquelle, ce matin, je me rends à Roberval pour rencontrer Christian Roberge qui reprendra, lui aussi pour la seconde fois, le rôle de scénographe pour la compagnie!

Aucun commentaire: