mercredi 1 mai 2013

De la difficulté de ramasser de l'argent pour la culture...

Ce qu'il peut être difficile de ramasser de l'argent quand nous ne sommes qu'un petit organisme culturel. Pas de grandes structures (comme les festivals ou les produits d'appel) qui draineront des milliers et des milliers de spectateurs. Pas de grandes causes sociales (les jeunes, la recherche sur les maladies, les campagnes du ruban rose, etc.). Pas de personnes à sauver. 

Que de la nourriture de l'esprit... dans un monde où celui-ci semble plutôt à la diète.

L'ère n'est pas au mécénat. Ou si peu.

Et toujours cette foutue impression de quêter alors que le soutien au milieu culturel rehausse l'indice de bonheur (!) d'une ville, d'une société...




Aucun commentaire: